Posted in Guide d'achat

Comment choisir son cordage marin

Comment choisir son cordage marin Posted on septembre 13, 2019Leave a comment

Le choix de la fibre ou du cordage est primordial, drisses, écoutes, amarres ou encore lignes de mouillage. Tous vos bouts doivent être soigneusement sélectionnés. En effet, la matière détermine en grande partie les performances, la durabilité et la fiabilité de vos cordages ! Chaque fibre présente des caractéristiques particulières qui favorisent un usage bien spécifique. Quelle matière pour quel usage ? Vous trouverez comment choisir votre cordage marin dans cet article toutes les clés de comparaison afin de réaliser le meilleur choix selon vos besoins.

Le polyester : la fibre polyvalente et parfaitement adaptée à l’environnement marin

C’est sans aucun doute la fibre la plus utilisée dans la fabrication de cordages nautiques. Offrant un excellent rapport qualité/prix, le polyester est utilisé pour la confection d’amarres, de drisses ou encore d’écoutes, mais aussi pour certains gainages.

Sa grande résistance au ragage, au milieu aquatique ainsi que son allongement modéré en sont les principaux avantages. En effet, la fibre polyester peut supporter une forte exposition aux UV ou un trempage prolongé dans l’eau de mer sans être endommagée ! Ce type de cordage reste souple en cas d’immersion et sèchera rapidement une fois sorti de l’eau. Un avantage très appréciable car le polyester n’est pas flottant.

Le polyamide : une élasticité idéal pour l’amarrage

Le polyamide est principalement utilisé pour la confection d’amarres, de lignes de mouillage ou encore de garcettes. Avec un allongement allant de 15% à 20% selon la qualité de la fibre, il offre une élasticité supérieure à celle du polyester qui lui confère une excellente capacité d’absorption des chocs et de résistances aux surcharges occasionnelles.

Ce sont ces propriétés qui font du polyamide une excellente matière pour les cordages d’amarrage ou de mouillage : son élasticité élevée permet bien souvent d’éviter l’achat de ressorts complémentaires. Cette matière offre une excellente résistance aux frottements ainsi qu’une résistance modérée aux UV, en revanche le polyamide est non flottant et absorbe rapidement l’eau, ce qui peut le rendre compliqué à manipuler après immersion.

MatièrePerte de résistanceRésistance abrasionAllongement charge de travail
Polyamide60 à 65%Excellent18 à 27%
Polyester55 à 60%Excellent10 à 17%

Le polypropylène : le cordage flottant indispensable pour les opérations de remorquage

Les fibres en polypropylène sont principalement utilisées en milieu marin pour leur flottabilité, ce qui en fait d’excellents bouts pour le remorquage par exemple. Matière hydrophobe et très légère, elle convient parfaitement à la confection de petits cordages destinés à la pêche industrielle ou de loisir. Peu onéreux, le polypropylène souffre en revanche d’une faible résistance aux UV qui nuit gravement à sa longévité en milieu marin.

Le dyneema : cordage hautes performances pour les plus exigeants

Le dyneema est un Polyéthylène Haut Module, une matière très appréciée dans le milieu nautique pour ses performances exceptionnelles. Cette fibre est principalement utilisée pour la fabrication de drisses, d’écoutes ou de câbles textiles. Avec une très forte résistance aux UV et à l’abrasion, elle est aussi parfaite pour la conception de gaines.

Les cordages hautes-performances en dyneema sont très appréciés des professionnels et des régatiers grâce à sa légèreté, son faible coefficient d’allongement (inférieur à 1%) et sa grande résistance à la rupture.

De plus, le dyneema présente de nombreux avantages :

  • Le dyneema est environ 7 fois plus léger que l’acier (à charge de rupture équivalente)
  • Pas d’effet “fouet” en cas de rupture accidentelle du cordage marin
  • Il présente une excellente adaptabilité au milieu marin
  • Il est hydrophobe et donc flottant
  • Une grande résistance au ragage et à la fatigue (flexion contre flexion) 

Opposé au polyester par exemple, le dyneema permet de réduire le diamètre de vos manœuvres courantes grâce à sa résistance à la rupture accrue

Le chanvre : une fibre principalement dédiée à la décoration

S’il était auparavant très utilisé dans le milieu nautique, le chanvre est désormais obsolète face aux nouvelles matières présentes sur le marché.

Pour autant, le chanvre possède un cachet unique qui rappelle les grandes périodes de la navigation maritime : il n’est pas rare de le voir détourné de son usage premier et utilisé à des fins décoratives. Ce dernier résiste relativement bien à l’environnement marin, mais il n’est pas flottant.

Chaque fibre présente des caractéristiques spécifiques. Il n’existe donc pas de « meilleure matière » ou de fibre universelle pour l’ensemble de vos cordages : il faudra faire les bons choix selon vos besoins et l’utilité du bout en question.

Par exemple, les fibres polyester et polyamide sont idéales pour les cordages d’amarrage et de mouillage grâce à leur élasticité et résistance supérieure.

 En revanche, pour des drisses ou des écoutes, le cordage marin doit être statique au maximum : le polyester haute-ténacité ou le dyneema seront donc plus aptes à vous offrir performance et fiabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *