Posted in Guide d'achat

Quelle peinture de bateau choisir?

Quelle peinture de bateau choisir? Posted on septembre 11, 2019Leave a comment

Pour peindre son bateau, il vous faudra soit aller chez un professionnel, ce qui coûte cher, soit le faire soi-même, et dans ce cas, il faut bien choisir sa peinture et connaître les étapes à respecter. Grâce à ce petit guide, vous saurez quel type de peinture bateau choisir pour avoir le meilleur résultat possible.

Les types de peintures

La laque

Cette peinture bateau s’applique sur les œuvres mortes (partie émergée de la coque). Elle permet de former une barrière protectrice contre les éléments extérieurs (pluie, soleil, chocs) et a de plus un aspect esthétique non négligeable.

Il existe 2 types de laques : 

Laque Nautical Gloss Enamel

Les laques mono-composants : Faciles d’emploi, leur séchage s’effectue par évaporation du solvant. Elles sont très souples et sont donc préconisées sur les bateaux en bois mais elles s’utilisent aussi sur les autres types de coques pour leur facilité d’application.

Les laques bi-composants : Très résistantes à l’abrasion, leur séchage s’effectue par polymérisation. Le rendu est beaucoup plus dur qu’avec une laque mono-composant. Elles sont recommandées pour une finition de grande qualité. Néanmoins elles sont déconseillées pour les bateaux en bois et sont aussi plus difficiles à appliquer.

L’antifouling

Un antifouling est une peinture antisalissure qui libère des toxines (biocides) afin de ralentir le développement d’algues et de coquillages sur la carène du bateau. Pour cela, l’antifouling doit être renouvelé tous les ans à l’occasion du carénage.

Quels sont les différents types d’antifouling ?

Antifouling Yachtcare erodable
Antifouling Yachtcare erodable

Antifouling érodable :
L’antifouling contient une résine soluble composée de substances actives (biocides) qui repousse et empêche le développement de salissures.
Une fois mis à l’eau, le film de peinture s’use à cause du frottement de l’eau sur la carène en s’érodant graduellement, laissant toujours une couche active de biocides a la surface. Durant la saison de navigation, ce type d’antifouling assure une grande efficacité, une surface lisse (recommandé pour ceux qui recherchent une sensation de glisse) et évite l’accumulation des couches d’antifouling sur la coque. La saison suivante, la couche de rénovation peut être appliquée directement, sans ponçage intermédiaire. Mais l’érodabilité d’un antifouling pose problème dans certains cas : pour les bateaux mouillant dans un port (eau stagnante), immobilisés longtemps, navigant dans des zones à fort courant, et pour les vedettes rapides (au-delà de 25 nœuds).

Antifouling Hempel Hard Racing
Antifouling Hempel Hard Racing

Antifouling à matrice dure :
L’antifouling contient de la résine à haute teneur en composants insolubles dans l’eau qui leur confèrent des propriétés de dureté et de résistance. Cette teneur élevée en substances actives et leur diffusion constante dans l’eau assurent une forte protection antifouling. Un antifouling à matrice dure est idéal pour les bateaux à moteur rapides, les remorqueurs, les bateaux stockés dans les ports à sec et ceux à l’échouage lors des marées. Pour les bateaux de régates à la recherche de plus de vitesse (il est conseillé de procéder à un ponçage à l’eau afin d’obtenir une finition lisse).

Les avantages et inconvénients de chaque famille d’antifouling :

Antifouling matrice dure :
+ Résiste bien aux agents extérieurs, à l’abrasion, au sable, à l’échouage ou au transport sur remorque.
+ Conseillé dans les zones à marées et pour les grandes traversées.
+ Solide et durable durant la saison entière.
+ Très résistant au ponçage et aux impacts.
– Nécessite un ponçage après la saison

Antifouling érodable :
+ Relargage contrôlé des substances actives au cours de la saison.
+ Fonctionne graduellement tout au long de la saison.
+ Maintenance simple avec peu de temps de préparation requis.
+ S’érode avec la vitesse du bateau (frottement de l’eau).
+ Permet de garder une carène lisse et propre.
– Ne convient pas pour les grandes traversées ou pour les bateaux longtemps immobilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *